19/12/2004

Le Duc Tho (1910-1970)

 

Né Phan Dinh Khai, au nord de l’Indochine (actuellement Vietnam). Le Duc Tho est l’un des fondateurs, en 1930, du Parti communiste indochinois.

 

Il est emprisonné par les Français, qui colonisent le Vietnam jusqu'en 1954, à cause de ses activités politiques.

 

Tho détient un poste élevé dans le Viet Minh (Ligue pour l'indépendance du Vietnam) et, de 1955 à 1986, il est membre du Politburo du Parti communiste du Vietnam.

 

Pendant la Guerre du Vietnam (1964-1975), Le Duc Tho est actif dans le sud du pays, où il dirige des attaques du Viet Cong contre les forces armées américaines et sud-vietnamiennes.

 

De 1968 à 1973, Le Duc Tho dirige la délégation du Vietnam du Nord aux pourparlers de paix à Paris. Il reçoit le prix Nobel, avec le secrétaire d'état américain Kissinger, pour l'ensemble des négociations qu'il a dirigées pour le camp vietnamien, du cessez-le-feu au retrait des troupes américaines.

 

Le Duc Tho, cependant, rejette le prix, car selon lui : «... la paix n'a pas réellement été établie ».

 

En 1975, Le Duc Tho organise l’offensive militaire contre les restes de l'armée du Vietnam du Sud.

 

Cette ultime offensive aura pour conséquences premièrement de réunifier, après 30 ans de séparation, le Vietnam et deuxièmement de forcer des milliers de Vietnamiens à l'exil sur des embarcations de fortune (ces gens qui fuient le régime communiste de Saïgon prendront le nom de boat-poeple).


18:22 Écrit par Vietcong | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.